De Boer, chronologie d’un echec

11 septembre 2017

Sport

Frank De Boer et Crystal Palace c’est déjà terminé. Après seulement quatre journées de championnat, le club londonien s’est séparé de son entraîneur néerlandais qui n’aura donc pas réussi à inscrire un seul point dans le championnat anglais. Depuis son départ de l’Ajax, l’ancien international néerlandais aura donc fait moins de 90 jours dans les deux clubs qui lui ont confiés leur équipe.

85 jours à l’Inter Milan

deboerinter

Il détient le record de l’intermède le plus court au sein du club milanais, De Boer a laissé son équipe à la douzième place du championnat et dernière de son groupe de Ligue Europa. Conflit avec les joueurs, impatience avec les dirigeants et style de jeu sont au centre de cet échec. Après avoir remporté quatre championnat consécutif avec l’Ajax, c’est un changement radical qui attendais le néerlandais. Tout d’abord, les joueurs ne se sont pas adapté à son style de jeu, lui qui prônent le football offensif avec onze joueurs qui pressent. Soit un changement radical par rapport à l’ancien entraîneur Roberto Mancini qui est plutôt pour le style défensif avec près de la moitié des victoires avec le score de 1-0 la saison précédente. Les latéraux étaient perdu sur le terrain et d’autres en conflit avec l’entraîneur, prenons l’exemple de Kondogbia sorti à la demi-heure de jeu face à Bologne par qu’il « ne veut pas comprendre ». Ajouté à cela l’impatience des italiens en matière de résultat tout à fait incompatible avec le souhait de De Boer d’installer son style de jeu au fur et à mesure et vous aurez le licenciement de l’ancien joueur au bout de trois mois.

77 jours à Crystal Palace

deboercrystal

Frank De Boer avait signé un contrat de trois ans avec les Eagles, même si un contrat ne veut plus rien dire dans le milieu des entraîneurs, cela marquait tout de même une confiance donné par le club à l’homme qu’ils ont choisis. Succédant à Sam Allardyce qui a pris sa retraite après avoir maintenu le club en Premier League, le technicien avait pour principale mission de maintenir, lui aussi, le club en première division anglaise. Il n’aura pas réussi sa mission qu’on lui a retiré avant son terme avec quatre défaites en autant de rencontre en championnat, le seul point positif de son mandat à la tête de l’équipe aura donc été sa victoire en League Cup contre Ipswich, club de championship. Les quatre matchs avec 57 tirs pour aucun but ainsi que les sept buts encaissés n’auront pas aidé l’entraîneur dans sa mission.

L’entraîneur ne comprend pas cette décision mais souhaite tout de même bonne chance à son, désormais, ancien club via un post Instagram.

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Dojocarombais |
La traversée de la Réunion |
Lesdbutantsdesdbutants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEMELLE TERVAISE
| Le Chaudron et sa Magie
| le GR34 en Finistère N